language
keyboard_arrow_up
language

Description

Ce plugin permet de créer et gérer des thermostats pour piloter le chauffage de votre domicile. Il fonctionne selon 2 modes, au choix :

  • le mode hystéresis correspond à l’allumage et l’extinction du chauffage en fonction de la température intérieure, par rapport à un seuil correspondant à la consigne. L’hystéresis permet d’éviter des commutations trop fréquentes lorsque la température est autour la consigne.
  • le mode temporel calcule un pourcentage de chauffage sur un cycle temporel prédéfini, en tenant compte des écarts entre la consigne et les températures intérieure et extérieure (isolation). Ce mode est plus précis, dispose d’un apprentissage permettant d’ajuster automatiquement les coefficients mais peut nécessiter quelques réglages manuels pour l’adapter à votre installation. Important pour que le mode temporel marche il faut absolument une sonde de température intérieure ET extérieure.

Configuration

Ce plugin est destiné à la création de thermostats dans Jeedom. Il permet de piloter le chauffage, la climatisation ou les deux à la fois.

L’intérêt par rapport à un thermostat classique, c’est qu’il va pouvoir s’intégrer totalement dans votre installation domotique. Outre la régulation de température, car c’est bien ce qu’on lui demande en premier lieu, le thermostat peut interagir avec tous les équipements de la maison.

Parmi ses caractéristiques, on trouve :

  • la prise en compte de la température extérieure, par conséquent du coefficient d’isolation de la maison,

  • un système de régulation qui apprend pour optimiser la régulation,

  • la possibilité de gérer les ouvrants pour débrayer le thermostat,

  • la gestion des défaillances des équipements, sondes de température et appareils de chauffage,

  • une programmation complète avec le plugin agenda, avec notamment la possibilité d’anticiper le changement de consigne pour que la température soit atteinte à l’heure programmée (smart start)

Dans un premier temps, nous allons vous montrer la mise en œuvre, puis détailler les différents réglages de la configuration du thermostat et enfin, au travers de quelques cas d’utilisation, comment on peut l’enrichir en combinaison avec d’autres plugins ou à l’aide de scénarios.

La configuration en quelques clics

Le thermostat de Jeedom est très puissant mais pour une utilisation traditionnelle, sa mise en œuvre est vraiment simple et rapide, à partir du moment où on a compris les étapes essentielles :

  • définition du Moteur de thermostat (hystérésis ou temporel). C’est le choix de l’algorithme de régulation.

  • la configuration et la plage de fonctionnement : chauffage uniquement, climatisation ou bien les deux , températures min et max d’utilisation.

  • La définition des actions que le thermostat doit exécuter pour chauffer, refroidir ou arrêter.

On trouve ensuite différents onglets :

  • La configuration des modes définit des températures de consignes prédéterminées. Par exemple, le mode confort à 20°C, eco à 18°C. Il peut y avoir aussi jour, nuit, vacances, absence,…​vous commencez à entrevoir ici les possibilités de personnalisation du plugin.

  • Pour affiner le mode de fonctionnement du thermostat, vous allez pouvoir également configurer des ouvertures qui vont interrompre temporairement la régulation (par exemple, une fenêtre ouverte peut arrêter le chauffage). La définition de cette interruption s’effectue ici simplement.

  • La gestion des modes de défaillance pour les sondes de température ou pour le chauffage permet de définir des actions à exécuter pour un mode dégradé.

  • L’onglet Configuration avancée permet d’ajuster les paramètres de régulation du chauffage.

  • Si de plus, vous disposez du plugin Agenda, la programmation des changements de mode devient possible directement depuis l’onglet programmation.

Votre thermostat est maintenant opérationnel, et par l’utilisation de scénarios ou en le combinant avec d’autres plugins (agenda, virtuel,présence,…​), il va se fondre en douceur dans votre installation domotique. Voilà ce que l’on obtient sur le dashboard :

Aspect sur le dashboard

Le verrou présent sur le widget permet de bloquer le thermostat dans une consigne donnée, suite à un imprévu : congés, invités,…​.

La création d’un thermostat en détail

Pour créer un nouveau thermostat, rendez-vous sur la page de configuration en déroulant le menu Plugins/Bien-être et sélectionnez Thermostat. Cliquez sur le bouton Ajouter situé en haut à gauche et renseignez le nom souhaité pour votre thermostat.

Configuration générale

Dans un premier temps, nous allons renseigner les paramètres généraux du thermostat. On les trouve en haut à gauche, section général et il faut préciser ici l’objet parent, l’activation et la visibilité du thermostat, informations habituelles pour tout utilisateur de jeedom.

Le choix de l’algorithme du thermostat

Choix de l'algorithme

En évidence sur cette image le Moteur de fonctionnement du thermostat. Il y a 2 algorithmes possibles pour la régulation de température.

Lorsque vous sélectionnez le mode Hystérésis, la mise en route de votre chauffage se produit dès que la température est inférieure à la consigne moins l’hystérésis et il s’éteint dès que la température dépasse la consigne plus l’hystérésis.

Principe du mode hystérésis

Par exemple, si on règle l’hystérésis à 1°C et que la valeur de consigne vaut 19°C, alors le chauffage s’active lorsque la température passe en dessous de 18°C et s’arrête dès qu’il atteint 20°C.

Les paramètres à fournir sont l’hystérésis en °C et la commande qui permet de récupérer la mesure de température. On règlera l’hystérésis en fonction de la précision du capteur, par exemple pour une sonde précise à 0.5°C, un hystérésis de 0.2°C est un bon compromis.

Tip

Le paramètre hystérésis se trouve dans l’onglet avancée.

Dans le cas du mode temporel, la commande de chauffage ou de climatisation est définie sur un cycle prédéfini et la durée d’exécution de la commande est fonction de l’écart entre la consigne et la température mesurée par le capteur. L’algorithme va également calculer le temps de chauffe (ou de climatisation) sur un cycle en fonction de l’inertie et de l’isolation de la pièce.

Principe du mode temporel

Enfin, plus le temps de cycle sera grand, plus la régulation sera lente. A l’inverse, un temps trop faible provoquera des commutations fréquentes de votre système de chauffage qui n’aura peut-être pas le temps de chauffer le volume de la pièce efficacement. Il est recommandé de ne pas trop diminuer ce temps de cycle (les valeurs acceptables sont comprises entre 30 et 60mn).

Ce type de régulation est plus optimisé, il améliore le confort et permet de réaliser des économies d’énergie substantielles.

La configuration

Outre le moteur de fonctionnement du thermostat, vous pouvez décider si le thermostat est utilisé en mode chauffage, climatisation ou les deux. Puis vous indiquez sa plage d’utilisation : les températures minimale et maximale vont définir les valeurs possibles de consigne accessibles sur le widget.

Configuration du fonctionnement

Ensuite, il faut préciser les commandes qui permettent de mesurer la température et de piloter le chauffage ou la climatisation. Notez que le moteur temporel a besoin de connaître la température extérieure. Si vous ne disposez pas d’un capteur extérieur, celle-ci peut être fournie par le plugin météo.

Sélection des sondes

Tip

Les champs Borne de température inférieure et Borne de température supérieure définissent la plage de fonctionnement du thermostat en dehors de laquelle une défaillance du chauffage est enclenchée. Voir ci dessous le paragraphe sur les actions de défaillance.

Pour la commande du radiateur ou du climatiseur, il est décrit dans l’onglet Actions. On peut ici définir plusieurs actions, ce qui donne la possibilité à notre thermostat de piloter différents équipements (cas d’un fonctionnement par zone par exemple ou contrôle d’un autre thermostat)

Actions sur les appareils

Les actions sont celles qui permettent de chauffer, de refroidir (climatisation), d’arrêter la commande. Une action complémentaire peut être envisagée à chaque changement de consigne, que ce soit en mode manuel ou automatique.

Les modes : le point de départ pour l’automatisation

Les modes (définis dans l’onglet Modes) sont des consignes prédéterminées du thermostat qui correspondent à votre mode de vie. Par exemple, le mode Nuit ou Eco donne la température que vous souhaitez lorsque tout le monde dort. Le mode Jour ou Confort détermine le comportement du thermostat pour avoir une température de confort lorsque vous êtes présent au domicile. Ici, rien n’est figé. Vous pouvez définir autant de modes que vous le souhaitez pour les utiliser via des scénarios (Nous y reviendrons plus tard).

Dans l’image ci-dessous, le mode Confort a une valeur de consigne de 19°C et pour le mode Eco, le thermostat est réglé à 17°C. Le mode Vacances programme le thermostat à 15°C en cas d’absence prolongée. Il n’est pas visible sur le dashboard, car c’est un scénario qui programme tous les équipements en vacances et ainsi positionner le thermostat sur ce mode.

Définition des modes

Pour définir un mode, procédez comme suit :

  • Cliquez sur le bouton Ajouter Mode,

  • donnez un nom à ce mode, par exemple Eco,

  • ajoutez une action et choisissez la commande Thermostat de votre équipement thermostat,

  • ajustez la température souhaitée pour ce mode,

  • cochez la case Visible pour faire apparaître ce mode sur le widget du thermostat sur le Dashboard.

IMPORTANT

Attention lors du renommage d’un mode il faut absoluement revoir les scénarios/équipement qui utiliser l’ancien nom pour les passer sur le nouveau

Les ouvertures : pour interrompre temporairement le thermostat

Imaginons que vous souhaitez arrêter momentanément votre chauffage ou votre climatiseur, par exemple pour aérer la pièce pour laquelle le thermostat est actif. Pour détecter l’ouverture de la fenêtre, vous utiliserez un capteur situé sur l’ouvrant de votre fenêtre, vous permettant ainsi de réaliser cette interruption en l’ajoutant dans l’onglet de configuration des ouvertures. Deux paramètres supplémentaires sont réglables ici, ce sont les durées d’ouverture et de fermeture de la fenêtre qui vont provoquer l’interruption et la reprise du fonctionnement du thermostat.

Configuration des ouvertures

Pour configurer le fonctionnement à l’ouverture de la fenêtre :

  • sélectionnez l’info du capteur d’ouverture dans le champ Ouverture

  • ajuster le temps avant coupure du thermostat après l’ouverture dans le champ Eteindre si ouvert plus de (min) :

  • ajuster le temps après fermeture de la fenêtre permettant de relancer le thermostat dans le champ Rallumer si fermé depuis (min) :

  • cliquez sur le bouton Sauvegarder pour enregistrer la prise en compte des ouvertures

Tip

Il est possible de définir plusieurs ouvertures, ceci est nécessaire lorsque le thermostat contrôle une zone composée de plusieurs pièces.

Tip

Il est possible de définir une alerte si l’ouverture dure plus de xx minutes.

Prévoir un mode dégradé grâce à la gestion des défaillances

Les défaillances peuvent provenir soit des sondes de température, soit de la commande de chauffage. Le thermostat peut détecter un défaut lors d’un écart prolongé de la température avec la consigne.

Défaillance des sondes de température

Si les sondes utilisées par le thermostat ne renvoient pas de changement de température, par exemple en cas d’usure des piles, alors le thermostat enclenche les actions de défaillance. Lorsque le défaut survient, il est possible de mettre l’appareil dans un mode de fonctionnement prédéterminé, par exemple forcer l’ordre d’un radiateur fil pilote. Plus simplement l’envoi d’un message par sms ou d’une notification permet d’être prévenu et d’intervenir manuellement.

Tip

Le paramètre qui permet au thermostat de décider d’une défaillance de sonde est situé dans l’onglet Avancée. Il s’agit du délai max entre 2 relevés de température.

Défaillance des sondes

Pour définir une action de défaillance :

  • cliquez sur l’onglet Défaillance sonde,

  • cliquez sur le bouton Ajoutez une action de défaillance

  • sélectionnez une action et remplissez les champs associés

Vous pouvez saisir plusieurs actions, qui seront exécutées en séquence et dans le cas d’actions plus complexes, faire appel à un scénario (taper scenario sans accent dans le champs action puis cliquer ailleurs pour pouvoir saisir le nom du scénario).

Défaillance du chauffage/climatisation

Le bon fonctionnement du chauffage ou de la climatisation est conditionné par un bon suivi de consigne. Ainsi, si la température s’écarte de la plage de fonctionnement du thermostat, celui-ci enclenche les actions de défaillance du chauffage/climatisation. Cette analyse s’effecue sur plusieurs cycles.

Tip

Le paramètre qui permet au thermostat de décider d’une défaillance de sonde est situé dans l’onglet Avancée. Il s’agit de la Marge de défaillance chaud pour le chauffage et de la Marge de défaillance froid pour la climatisation.

Sur cette image, l’action de défaillance envoie l’ordre de passage en mode ECO du radiateur par le fil pilote, puis envoie un message par le plugin pushbullet.

Défaillance du chauffage

Pour définir une action de défaillance :

  • cliquez sur l’onglet Défaillance du chauffage/climatisation,

  • cliquez sur le bouton Ajoutez une action de défaillance

  • sélectionnez une action et remplissez les champs associés

Vous pouvez saisir plusieurs actions, qui seront exécutées en séquence et dans le cas d’actions plus complexes, faire appel à un scénario (taper scenario sans accent dans le champs action puis cliquer ailleurs pour pouvoir saisir le nom du scénario).

Gérer des cas particuliers avec la configuration avancée du thermostat

Cet onglet contient tous les paramètres de réglage du thermostat en mode temporel. Dans la plupart des cas, il n’est pas nécessaire de modifier ces valeurs, car l’auto-apprentisssage va calculer automatiquement les coefficients. Cependant, même si le thermostat peut s’adapter à la plupart des cas de figure, il est possible d’ajuster les coefficients pour une configuration optimisée à votre installation.

Configuration avancée du
thermostat

Les coefficients sont les suivants :

  • Coefficient de chauffage / Coefficient de climatisation : il s’agit du gain du système de régulation . Cette valeur est multipliée par l’écart entre la consigne et la température intérieure mesurée pour déduire le temps de chauffage/climatisation.

  • Apprentissage chaud / Apprentissage froid : ce paramètre indique l’état d’avancement de l’apprentissage. Une valeur de 1 indique le début de l’apprentissage, l’algorithme effectue un réglage grossier des coefficients. Puis au fur et à mesure que ce paramètre augmente, le réglage s’affine. Une valeur de 50 indique la fin de l’apprentissage.

  • Isolation chauffage / Isolation clim : ce coefficient est multiplié par l’écart entre la consigne et la température extérieure mesurée pour déduire le temps de chauffage/climatisation. Il représente la contribution de la température extérieure au temps de chauffage/climatisation et sa valeur est normalement inférieure au coefficient de chauffage/climatisation, dans le cas d’une pièce bien isolée.

  • Apprentissage isolation chaud / Apprentissage isolation froid : même fonction que ci-dessus, mais pour les coefficients d’isolation.

  • Offset chauffage(%) / Offset clim(%) : L’offset du chauffage permet de tenir compte des apports internes, normalement il ne devrait pas être fixe mais on suppose que l’apprentissage intègre la partie dynamique dans les 2 autres coefficients. Les apports internes, c’est par exemple un ordinateur qui va provoquer une élévation de température lorsqu’on l’allume, mais ce peut-être aussi les individus (1 personne =80W en moyenne), le réfrigérateur dans la cuisine. Dans une pièce au sud, c’est une façade ensoleillée qui peut réaliser un apport d’énergie supplémentaire. En théorie, ce coefficient est négatif.

  • Auto apprentissage : case à cocher pour activer/désactiver l’apprentissage des coefficients.

  • Smart start : Cette option permet de donner de l’intelligence au thermostat, en anticipant le changement de consigne pour que la température soit atteinte à l’heure programmée. Cette option nécessite d’avoir le plugin agenda. Attention pour que le smart start marche il faut absolument que l’apprentissage soit à plus de 25. Autre point il ne prend que l’évenement le plus proche à venir

  • cycle (min) : il s’agit du cycle de calcul du thermostat. En fin de cycle et en fonction de l’écart entre les températures et la consigne, le thermostat calcule le temps de chauffe pour le cycle suivant.

  • Temps de chauffe minimum (% du cycle) : Si le calcul aboutit à un temps de chauffe inférieur à cette valeur, alors le thermostat considère qu’il n’est pas nécessaire de chauffer/climatiser, la commande se reportera sur le cycle suivant. Cela permet d’éviter d’endommager certains appareils comme les poêles, mais aussi d’obtenir une réelle efficacité énergétique.

  • Marge de défaillance chaud / Marge de défaillance froid : cette valeur est utilisée pour détecter un défaut de fonctionnement du chauffage/climatisation. Lorsque la température sort de cette marge par rapport à la consigne pendant plus de 3 cycles consécutifs, le thermostat passe en mode de défaillance du chauffage.

  • Limite les cycles marche/arrêt incessants (pellet, gaz, fioul) et PID : LCette option permet de faire de la régulation avec différents niveaux de chauffe. Le retour de la puissance du prochain cycle doit donné la nouvelle consigne de niveau de chauffe à l’appareil de chauffage. Les cycles se terminent à 100%, il faut donc avoir un temps de cycle court.

Tip

L’apprentissage est toujours actif. Mais la phase d’initialisation peut être relativement longue (compter environ 3 jours). Pendant cette phase, il convient d’avoir des périodes suffisamment longues pendant lesquelles la consigne ne change pas.

Les commandes du thermostat

Le widget du thermostat est intégré au plugin, les commandes du thermostat ne sont donc pas toutes directement accessibles dans la configuration du plugin. Il faudra utiliser le Résumé Domotique (menu Général) pour les paramétrer. Elles seront également utilisables dans les scénarios.

Liste des commandes dans le résumé
domotique

Toutes les commandes ne sont pas accessibles en programmation, certaines sont des informations d’état renvoyées par le plugin. Dans les scénarios, on trouve :

Liste des commandes dans les
scénarios

  • Les modes : il est possible de faire les changements de mode, en exécutant directement les commandes (ici, Confort, Confort matin, Eco, Vacances)

  • Off : cette commande coupe le thermostat, la régulation n’est plus active, le chauffage/climatisation est arrêté

  • Thermostat : il s’agit de la consigne du thermostat

  • lock : commande de verrouillage, il n’est pas possible de modifier l’état du thermostat (changement de mode, consigne)

  • unlock : déverrouille le thermostat permetant de modifier son état

  • Chauffage seulement : la régulation n’intervient que pour chauffer

  • Climatisation seulement : la régulation n’est active que pour refroidir

  • Offset chauffage : modifie le coefficient d’offset du chauffage correspondant aux apports internes : un scénario peut modifier ce paramètre en fonction d’un détecteur de présence par exemple

  • Offset froid : comme ci-dessus mais pour la climatisation

  • Tout autorisé : modifie le comportement du thermostat pour agir à la fois en chauffage et en climatisation

  • Puissance : uniquement disponible en mode temporel, cette commande indique le pourcentage de temps de chauffe/refroidissement sur le temps de cycle.

  • Performance : uniquement disponible si vous avez une commande de températeur extérieure et une commande de consommation (en kwh, remis à 0 tous les jours à 00h00). Celle-ci vous indique la performance de votre systeme de chauffage par rapport au degrès jour unifié.

  • Delta consigne : uniquement disponible en mode temporel, cette commande permet de saisir un delta de calcul sur la consigne. Si > 0 alors le thermostat va chercher si il doit chauffer pour (consigne - delta/2) si oui alors il va chercher à chauffer jusqu’à (consigne + delta/2). L’interêt est de chauffer plus longtemps mais moins souvent.

Tip

L’utilisation du thermostat en mode Chauffage seulement nécesite d’avoir défini les commandes Pour chauffer je dois ? et Pour tout arrêter je dois ? En mode Climatisation seulement, il faut les commandes Pour refroidir je dois ? et Pour tout arrêter je dois ?. Et en mode Tout autorisé, il est nécessaire d’avoir saisi les 3 commandes.

Un exemple concret d’utilisation du thermostat

Lorsque votre thermostat est configuré, il faut réaliser la programmation. La meilleure méthode pour l’expliquer est de prendre un cas d’utilisation. Ainsi, on souhaite programmer notre thermostat en fonction des heures de présence des occupants de la maison.

Dans un premier temps, nous allons utiliser 2 scénarios pour mettre le chauffage en mode Confort (consigne 20°C) tous les matins de la semaine entre 5h et 7h30, puis le soir entre 17h et 21h. Le mode Confort sera également activé le mercredi après-midi de 12h à 21h et le week-end de 8h à 22h. Le reste du temps, le chauffage bascule en mode Eco, avec une consigne de 18°C.

On crée donc le scénario Chauffage confort, en mode programmé :

Scénario programmé

et le code :

Scenario mode confort

Sur le même principe, le scénario “Chauffage Eco” :

Scénario programmé en mode Eco

et son code :

Scénario en mode Eco

Notez que dans les scénarios, le pilotage du thermostat est complet puisqu’on peut agir sur le mode de fonctionnement (chauffage ou climatisation seulement), les modes, la valeur de consigne et le verrou (lock, unlock).

Si la création de scénario est parfois compliqué, pour le cas de la programmation d’un thermostat, la combinaison des actions du thermostat avec le calendrier du plugin agenda permet de réaliser ceci simplement.

Le plugin agenda permet d’aller plus loin dans la programmation et surtout présente moins de risque de se tromper. En effet, par rapport à la programmation précédente, le calendrier va apparaître en clair sur l’écran et on va pouvoir tenir compte des jours fériés, des vacances…​.Bref, piloter le thermostat en fonction de son mode de vie.

Programmation avec le plugin agenda

Nous ne présentons pas ici le plugin Agenda, l’objectif étant de le coupler avec la programmation du thermostat. A noter que si vous disposez du plugin agenda, un onglet Programmation apparaît dans la configuration du thermostat, permettant d’accéder directement à l’agenda associé.

Nous allons donc créer un nouvel agenda nommé Programmation chauffage, auquel on ajoutera les événements de changement de mode du thermostat.

Une fois l’agenda créé, on va ajouter les événements Matin (du lundi au vendredi de 5h à 7h30), Soir (le lundi, mardi, jeudi et vendredi de 17h à 21h), Mercredi (le mercredi de 12h à 21h), Weekend (de 8h à 22h), Jours fériés. Tous ces événements, ont comme action de début la sélection du mode Confort du thermostat et comme action de fin le mode Eco :

Actions de l'agenda

Pour la programmation de l’évènement Soir :

Programmation de l'évènement

Il suffit de réitérer pour chaque évènement pour obtenir cet agenda mensuel coloré :

affichage mensuel de l'agenda

En revenant dans la configuration du thermostat, on peut accéder aux évènements de l’agenda directement depuis l’onglet programmation :

onglet programmation du
thermostat

Visualisation du fonctionnement du thermostat

Une fois le thermostat configuré, il est important de vérifier son efficacité.

Menu de visualisation des
thermostats

Dans le menu Accueil, on trouve le sous-menu Thermostat. La fenêtre qui s’affiche lorsqu’on sélectionne ce menu est découpée en trois zones :

  • Le widget thermostat, pour visualiser l’état instantané du thermostat,

  • un graphique représentant le cumul du temps de chauffe par jour (en nombre d’heures),

  • un autre graphique qui affiche les courbes de consigne, température intérieure et état du chauffage.

cumul du temps de chauffe du
thermostat

Graphe du cumul du temps de chauffe

graphe des courbes du
thermostat

Graphe des courbes du thermostat

FAQ

Peut-on utiliser le thermostat avec un plancher chauffant, qui présente une forte inertie ?

Le thermostat s’adapte pratiquement à tous les cas de figure mais cela nécessite une analyse approfondie de votre installation pour ajuster les coefficients, si vous êtes dans une situation particulière. Consultez la section sur la configuration avancée pour ajuster les coefficients, notamment dans le cas d’un plancher chauffant. Plusieurs sujets sur le forum traitent de l’utilisation du thermostat pour les différents types de chauffage (poêle, chaudière plancher chauffant,…​etc)

Mes coefficients n’arrêtent pas de bouger

C’est normal, le système corrige en permanence ses coefficients grâce au système d’auto-apprentissage

Combien de temps faut-il, en mode temporel, pour apprendre ?

Il faut en moyenne 7 jours pour que le système apprenne et régule de maniere optimale

Je n’arrive pas à programmer mon thermostat

La programmation du thermostat peut se faire soit par un scénario, soit avec l’utilisation du plugin Agenda.

Mon thermostat semble ne jamais passer en mode chauffage ou climatisation

Si le thermostat n’a pas de commande correspondant au chauffage et/ou à la climatisation celui-ci ne peut pas passer dans ces modes.

J’ai beau changer la température ou le mode, le thermostat revient toujours à l’état précedent

Verifiez que votre thermostat n’est pas verouillé

En mode histéresis mon thermostat ne change jamais d’état

C’est que les sondes de température ne remontent pas automatiquement leur valeur, il est conseillé de mettre en place un “Cron de contrôle”

Les courbes du thermostat (en particulier la consigne) ne semblent pas être juste

Regarder du coté du lissage de l’historique des commandes en question. En effet pour gagner en efficacité Jeedom fait une moyenne des valeurs sur 5 min puis sur l’heure.