language
keyboard_arrow_up
language

Le sous-menu Gestion des plugins permet de manipuler les plugins, à savoir : les télécharger, les mettre à jour et les activer,etc.​

Gestion des plugins

Vous pouvez accéder à la page plugins à partir de Plugins → Gestion des plugins. Une fois que l’on clique dessus, on retrouve la liste des plugins dans l’ordre alphabétique et un lien vers le market. Les plugins désactivés sont grisés.

Tip

Comme à beaucoup d’endroits sur Jeedom, mettre la souris tout à gauche permet de faire apparaître un menu d’accès rapide (vous pouvez à partir de votre profil le laisser toujours visible). Ici, le menu permet d’avoir la liste des plugins triés par catégories.

En cliquant sur un plugin, vous accédez à sa configuration. En haut, vous retrouvez le nom du plugin, puis entre parenthèses, son nom dans Jeedom (ID) et enfin, le type de version installée (stable, beta).

Important

Lors du téléchargement d’un plugin, celui-ci est désactivé par défaut. Il faut donc que vous l’activiez par vous-même.

En haut à droite, quelques boutons :

  • Documentation : Permet d’accéder directement à la page de documentation du plugin

  • Changelog : permet de voir le changelog du plugin si il existe

  • Envoyer sur le Market : permet d’envoyer le plugin sur le Market (uniquement disponible si vous en êtes l’auteur)

  • Détails : permet de retrouver la page du plugin sur le market

  • Supprimer : Supprime le plugin de votre Jeedom. Attention, cela supprime également définitivement tous les équipements de ce plugin

En dessous à gauche, on retrouve une zone état avec :

  • Statut : permet de voir le statut du plugin (actif / inactif)

  • Version : la version du plugin installée

  • Action : Permet d’activer ou désactiver le plugin

  • Version Jeedom : Version de Jeedom minimum requise pour le fonctionnement du plugin

  • Licence : Indique la licence du plugin qui sera généralement AGPL

A droite, on retrouve la zone Log et surveillance qui permet de définir

  • le niveau de logs spécifique au plugin (on retrouve cette même possibilité dans Administation → Configuration sur l’onglet logs, en bas de page)

  • de voir les logs du plugin

  • Heartbeat : toutes les 5 mins, Jeedom regarde si au moins un équipement du plugin a communiqué dans les X dernières minutes (si vous voulez désactiver la fonctionnalité, il suffit de mettre 0)

  • Redémarrer démon : si le Heartbeat tombe en erreur alors Jeedom va redémarrer le démon

Si le plugin possède des dépendances et/ou un démon, ces zones supplémentaires s’affichent sous les zones citées ci-dessus.

Dépendances :

  • Nom : généralement sera local

  • Statut : vous dira si les dépendances sont OK ou KO

  • Installation : permettra d’installer ou réinstaller les dépendances (si vous ne le faites pas manuellement et qu’elles sont KO, Jeedom s’en chargera de lui-même au bout d’un moment)

  • Dernière installation : date de la dernière installation des dépendances

Démon :

  • Nom : généralement sera local

  • Statut : vous dira si le démon est OK ou KO

  • Configuration : sera OK si tous les critères pour que le démon tourne sont réunis ou donnera la cause du blocage

  • (Re)Démarrer : permet de lancer ou relancer le démon

  • Arrêter : permet d’arrêter le démon (Uniquement dans le cas où la gestion automatique est désactivée)

  • Gestion automatique : permet d’activer ou désactiver la gestion automatique (ce qui permet à Jeedom de gérer lui même le démon et le relancer si besoin. Sauf contre indication, il est conseillé de laisser la gestion automatique active)

  • Dernier lancement : date du dernier lancement du démon

Tip

Certains plugins ont une partie configuration. Si tel est le cas, elle apparaîtra sous les zones dépendances et démon décrites ci-dessus. Dans ce cas, il faut se référer à la documentation du plugin en question pour savoir comment le configurer.

En dessous, on retrouve une zone fonctionnalités. Celle-ci permet de voir si le plugin utilise une des fonctions core Jeedom tel que :

  • Interact : des interactions spécifiques

  • Cron : un cron à la minute

  • Cron5 : un cron toutes les 5 minutes

  • Cron15 : un cron toutes les 15 minutes

  • Cron30 : un cron toutes les 30 minutes

  • CronHourly : un cron toutes les heures

  • CronDaily : un cron journalier

Tip

Si le plugin utilise une de ces fonctions, vous pourrez spécifiquement lui interdire de le faire en décochant la case “activer” qui sera présente à côté.

Enfin, on peut retrouver une section Panel qui permettra d’activer ou désactiver l’affichage du panel sur le dashboard ou en mobile si le plugin en propose un.

Installation d’un plugin

Pour installer un nouveau plugin, il suffit de cliquer sur le bouton “Market” (et que Jeedom soit relié à Internet). Après un petit temps de chargement, vous obtiendrez la page.

Tip

Vous devez avoir saisi les informations de votre compte du Market dans l’administration (Configuration→Mises à jour→Onglet market) afin de retrouver les plugins que vous avez déjà achetés par exemple.

En haut de la fenêtre, vous avez des filtres :

  • Gratuit/Payant : permet d’afficher uniquement les gratuits ou les payants.

  • Officiel/Conseillé : permet d’afficher uniquement les plugins officiels ou les conseillés

  • Installé/Non installé : permet d’afficher uniquement les plugins installés ou non installés

  • Menu déroulant Catégorie : permet d’afficher uniquement certaines catégories de plugins

  • Rechercher : permet de rechercher un plugin (dans le nom ou la description de celui-ci)

  • Nom d’utilisateur : affiche le nom d’utilisateur utilisé pour la connexion au Market ainsi que le statut de la connexion

Tip

La petite croix permet de réinitialiser le filtre concerné

Une fois que vous avez trouvé le plugin voulu, il suffit de cliquer sur celui-ci pour faire apparaître sa fiche. Cette fiche vous donne beaucoup d’informations sur le plugin, notamment :

  • S’il est officiel/recommandé ou s’il est obsolète (il faut vraiment éviter d’installer des plugins obsolètes)

  • 4 actions :

    • Installer stable : permet d’installer le plugin dans sa version stable

    • Installer beta : permet d’installer le plugin dans sa version beta (seulement pour les betatesteurs)

    • Installer pro : permet d’installer la version pro (très peu utilisé)

    • Supprimer : si le plugin est actuellement installé, ce bouton permet de le supprimer

En dessous, vous retrouvez la description du plugin, la compatibilité (si Jeedom détecte une incompatibilité, il vous le signalera), les avis sur le plugin (vous pouvez ici le noter) et des informations complémentaires (l’auteur, la personne ayant fait la dernière mise à jour, un lien vers la doc, le nombre de téléchargements). Sur la droite vous retrouvez un bouton “Changelog” qui vous permet d’avoir tout l’historique des modifications, un bouton “Documentation” qui renvoie vers la documentation du plugin. Ensuite vous avez la langue disponible et les diverses informations sur la date de la dernière version stable.

Important

Il n’est vraiment pas recommandé de mettre un plugin beta sur un Jeedom non beta, beaucoup de soucis de fonctionnement peuvent en résulter.

Important

Certains plugins sont payants, dans ce cas la fiche du plugin vous proposera de l’acheter. Une fois cela fait, il faut attendre une dizaine de minutes (temps de validation du paiement), puis retourner sur la fiche du plugin pour l’installer normalement.

Tip

Vous pouvez aussi ajouter un plugin à Jeedom à partir d’un fichier ou depuis un dépôt Github. Pour cela, il faut, dans la configuration de Jeedom, activer la fonction adéquate dans la partie “Mises à jour et fichiers”. Il sera ensuite possible, en mettant la souris tout à gauche, et en faisant apparaître le menu de la page plugin, de cliquer sur “Ajout depuis une autre source”. Vous pourrez ensuite choisir la source “Fichier”. Attention, dans le cas de l’ajout par un fichier zip, le nom du zip doit être le même que l’ID du plugin et dès l’ouverture du ZIP un dossier plugin_info doit être présent.